Vient de paraître :

 « Louisa Paulin (1888 – 1944) de la vie à l’œuvre »

 
Louisa PAULIN est née en 1888, à Réalmont, près d’Albi. D’abord  institutrice dans plusieurs villages du Tarn, elle devient professeur à Tulle où elle rédige ses premiers essais littéraires. Elle enseigne dix-huit ans en Limousin.
Les premières atteintes d’une maladie qui devait la priver progressivement de la vue et de toute liberté de mouvement
l’incitent à se rapprocher des siens. Ce sera sa période la plus créatrice. Après deux années passées à Albi, admise à la retraite anticipée, elle revient à Réalmont où elle meurt le 23 avril 1944. 

La correspondance de Louisa Paulin et Antonin Perbosc est parue chez Vent Térral alors que s'achevait l'écriture de ma thèse  sur la correspondance entre Lydie Wilson de Ricard et Auguste Fourès, parue depuis sous le titre "Lydie Wilson de Ricard, Lettres de la Félibresse Rouge" aux PULM Montpellier. Je n'avais donc pu que citer cette correspondance, la journée du 1 er avril 2016 consacrée par l'Université Paul Valéry à celle-ci m'a permise de mettre en regard les deux échanges, mise en regard coulant d'autant plus de source qu'une chaine d'écriture et d'amitié reliait Perbosc à Fourès. Cette correspondance et l'édition des œuvres de Louisa Paulin permet de remettre en lumière une actrice de la renaissance de l'occitan entre XIX e et XXe siècle, tache à laquelle je me consacre notamment. Vous pourrez donc découvrir les ressemblances et dissemblances des deux correspondances et au delà des deux poétesses.

Rose BLIN-MIOCH

 

 

 

 

 

Table des matières

§  Loïsà Paulin, escotar la Cançon del silenci. Maria-Joana Verny    

§  Les origines sociogéographiques de Louisa Paulin. Michel Bousquet    

§  La lenga de Loïsà Paulin. Jòrdi Blanc

§  Louisa Paulin e las voses del pòble : entre collecta e re-creacion. Maria-Joana Verny

§  Per sortir las cançons del silenci. Xavier Bach, Pierre-Joan Bernard

§  Antonin Perbosc, Max Rouquette, Louisa Paulin. Bruits d’ailes, ombres et chants d’oiseaux dans Sorgas (1940). Philippe Gardy.

§  « Et maintenant à nos amours : la poésie ! ». Les dialogues poétiques de Louisa Paulin avec ses correspondants  Antonin Perbosc et René Rouquier. Claire Torreilles

§  Correspondances des poètes Louisa Paulin – Antonin Perbosc et Lydie Wilson de Ricard – Auguste Fourès. Permanences et dissemblances. Rose Blin-Mioch

§  Louisa Paulin : cheminement dans les XIIe et XIIIe siècles. Raymond Ginouillac

§  Essai de bibliographie (primaire et secondaire) de Louisa Paulin. François Pic

ISBN 978-2-85927-121-3
www.vent-terral.com
22 €